Noctibauges 2012 aux Aillons (Seb)

Posted by | février 23, 2012 | Récits de course | No Comments

Les Nocti’Bauges (organisées par le CAF Chambéry) faisaient étape ce mardi aux Aillons, autant dire au fin fond des Bauges. Pour l’occasion, le club, soucieux de son impact environnemental (les participants se rendant au point de rendez-vous à vélo…) loue un minibus, et zou 160 sur l’autoroute et montée à machballe sur les petites routes surchargées des Bauges. Première aventure pour Nico qui nous menace de dégobillage, le fourbe.
Le parcours est de type binaire : montée raide en 2 temps, puis schuss avec un bon gauche au bout, les filets à l’extérieur. Idéal pour les écervelés, donc. Pour ma part, je joue en solo et ne suis là que pour une chose : fumer Nico.

Quelques secondes avant le départ, le Président me demande de lui faire de la place derrière l’arche de départ et pan ! Holeshot ! Ce soir j’ai les jambes, tout le monde est derrière à la première montée. Manip impeccable, descente au taquet, virage relevé en bas puis je sors ma botte secrète sur le faux-plat : le petit boost qui enfume tout le monde. Repeautage terminé, je me sers un petit thé et vois arriver le premier en équipe. Pffff, on peut jamais prendre son temps dans ces compèt… Je laisse passer quelques gugusses, je propose un thé à Nico qui le refuse.

Déçu, je pique un sprint pour recoller aux premiers, puis je prends l’aspi de leur collègues relayeurs. Encore une mine avant la manip, puis descente à balle. Sur le plat, c’est le moment de faire le trou, botte secrète n°2 : le repeautage sans s’arrêter, autrement nommé “sur l’élan”. Un peu sport mais ça paaaasse, et il n’y a plus personne. Voyant l’ennui poindre pour le reste de la course, je sors le smartphone pour me mater le DVD de la Pierra Menta, cela m’occupera pendant les montées.

Outre ce podium scratch, le DSA est bien représenté à la remise des prix. Caro et Julie et Nico prennent la 3e place de leurs catégories respectives (les filles et les indiv).

En résumé : une belle soirée, des bénévoles souriants, la soupe à l’oignon (y croutons), quelques couacs de chrono, le cocktail gagnant !

Seb, pour le film de la course dont vous êtes le héros (dans vos rêves)

Leave a Reply

Your email address will not be published.