Les origines

La création du Dauphiné Ski Alpinisme (DSA) remonte à 1993. Des skieurs d’origine diverses se sont réunis. Les principaux artisans en furent Jean-Baptiste Mang, compétiteur de haut niveau, fondateur de la section compétition nationale du CAF et Paul Journé, également compétiteur et organisateur de compétitions. Ils furent épaulés par de plus anciens, dont des spécialistes de la pente raide, comme Volodia Shahshahani et Daniel Mestrallet. Parmi les fondateurs, il faut aussi citer Jacques Villecrose (décédé en 2004), compagnon de course des précédents et coordinateur national de la prévision avalanches à Météo-France.
A la base, donc, un groupe d’amis et une envie commune : promouvoir et développer le ski-alpinisme de compétition, alors en plein essor. Il y aussi là la volonté de se retrouver au sein d’une organisation autonome en marge des grosses structures existantes. Pour autant, le DSA ne fait pas concurrence aux autres clubs, ne menant aucune politique de recrutement et surtout, ne proposant à ses adhérents qu’un nombre très réduit d’activités, ce qui explique le faible montant de cotisation de la part club. Grosso modo, depuis sa création, le DSA compte alors entre 50 et 70 membres selon les années.

De 1994 à 2006

Pour ce qui est du volet compétition, le DSA est bien pourvu : en 1994, Volodia et Paul sont respectivement directeur et directeur adjoint de la Coupe d’Europe de ski-alpinisme sous l’égide du CISAC (Comité international du ski-alpinisme de compétition), dont Volodia fut aussi le fondateur et le premier président (le CISAC fut « absorbé » en 1995 par l’UIAA et changea de nom : ISMC). Sur le terrain, ils triment aussi, participant à plusieurs épreuves de la Pierra Menta à la Patrouille des Glaciers notamment, aux côtés de Daniel Mestrallet, Didier Paulmier, Denis Corjet, Didier Cochet Muchy, ou encore Jean-Baptiste Mang, tous membres du DSA de la première heure.
De 1995 à 2001, le club co-organise la course de La Belle Etoile dans le massif de Belledonne, avec le club des sports des Sept-Laux. La compétition, qui attire jusqu’à 200 coureurs, devient en 2001 Championnat de France par équipe. La Belle Etoile prendra fin à l’apogée de son succès, victime de batailles administratives après le départ du directeur de l’office de tourisme de l’époque. En parallèle et à partir de 1999, le DSA s’implique dans l’organisation de la Montée de Pierre Blanche, une course qui marque les prémisses du Tour du Grand Veymont (TGV).
L’année 2004 marque la première édition du Tour du Grand Veymont (TGV), imaginé et mis sur pied par Benoît Gardey, alors président du DSA et Lionel Vignal, membre du DSA et guide de haute montagne résidant à Gresse-en-Vercors. C’est l’un des quatre évènements du Vercors qui se déroule en partie dans la Réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors.

De 2007 à 2018

Depuis 2006, le DSA a mis sur pied une nouvelle course : la « Nocturne de l’Aigle », course par équipe de deux en relais et sur une durée limitée (1h environ). Elle se déroule à Lans en Vercors en début d’année et attire autant les compétiteurs en phase d’entraînement que les débutants en ski de randonnée.
En 2006-2007, le DSA a compté 86 membres dont 40 ont pris part à au moins une compétition sur la saison réalisant ainsi 245 journées de courses et faisant du club l’un des plus dynamiques en la matière. Parmi les compétiteurs, Pierre Gignoux, adhérent du DSA depuis sa création, qui reste forcément une figure emblématique avec son impressionnant palmarès : triple Champion d’Europe, triple vainqueur de la coupe d’Europe, vainqueur de la Pierra Menta en 2001, tenant avec Stéphane Brosse du premier record à ski du mont Blanc établi en mai 2003 en 5h15, cinq minutes derrière le record à pied du Suisse Pierre-André Gobet (1990).
Si l’identité du DSA s’est largement forgée autour du volet « compétition », une majorité des adhérents du club continue de pratiquer le ski de randonnée de manière exclusivement contemplative ; spontanément, des petits groupes se forment, s’élargissent, selon affinités : envies de pentes raides, de sorties autonomes entre filles, ou encore de balades tranquilles en famille avec enfants…
Le DSA continue de proposer chaque année quelques sorties à thème : formation Arva, sorties techniques (apprentissage d’un geste) ou week-end collectifs.

Depuis 2019

Depuis 2019, le bureau du DSA est composé de 5 coprésidents. Le DSA organise toujours la Belle Etoile, en partenariat avec le TIM, et la Verticale du Grand Serre. Les Grésivaudan Xpress, organisées depuis 2007, permettent toujours, sans chichi sans lala, de se tirer la bourre sur les montées sèches autour de Grenoble au mois de septembre. Les pratiques étant multiples, plusieurs formations sont également organisées chaque année: technique ski et ski de fond, alpinisme et bientôt trail.

Quelques chiffres

Saison20142015201620172018201920202021
Adhérents187194189183186177157164
Hommes140147142131137129124125
Femmes4747475249483339

Les présidents successifs

  • JEAN-BAPTISTE MANG (1993-1997)
  • PHILIPPE DESCAMPS (1997-1998)
  • BENOIT GARDEY (1998-2004)
  • CECILE EICHINGER (2004-2008)
  • JEROME LAYE (2008-2012)
  • CHRISTOPHE FAURE (2012-2014)
  • FRANCOIS NEYRON (2014-2018)
  • CELINE MARTIN / SEBASTIEN EYMARD / STEPHANE MOUGIN / ERIC VANDENBOSSCHE / PIERRE VANHAUWAERT (depuis 2019)